10 erreurs de management à éviter

Cadre dirigeant mal-aimé avec avis négatif

Encadrer une équipe requiert de l’expérience et du charisme pour mieux manager et éviter les erreurs managériales. Un bon management permet de créer une atmosphère productive et réactive, c’est pourquoi il est primordial d’assumer pleinement ses responsabilités et d’éviter les erreurs de management bien qu’il soit admis que cela puisse arriver à chacun de nous.

1/ Être mal organisé

Pour mieux diriger une équipe, un manager doit pouvoir déléguer des responsabilités à ses collaborateurs sinon il risque d’être submergé par le travail et de boucler tardivement les dossiers. Cela découle d’une mauvaise organisation de son équipe, mais aussi d’une gestion du temps inapproprié consacré aux différentes tâches.

2/ Avoir une mauvaise communication auprès des collaborateurs

Si les communications par email et téléphones sont inévitables pour certaines tâches, il faut garder à l’esprit qu’il est important d’organiser des réunions tête-à-tête avec son équipe. Le but visé est de rendre la communication fluide et saine, d’avoir une meilleure idée sur les avancées des projets faites par chaque membre de l’équipe.

Astuce : utiliser les bons outils de communication permet de s’assurer d’être compris et d’être réactif lorsque vous devez passer un message ou même une vision d’un objectif commun. La solution Organilog bénéficie d’une messagerie interne permettant d’envoyer des messages facilement aux équipes distantes.

3/ Ne pas tenir sa parole

Lorsque l’on à la responsabilité d’une équipe , tenir sa parole est aussi important qu’atteindre ses objectifs. Un entrepreneur qui promet une augmentation de salaire ou des meilleures conditions de travail risque ne plus être suivi, ni respecté par ses employés. De même qu’un cadre qui rompt sa promesse de venir en aide à un collaborateur qui est en difficulté sur une tâche, court le risque de perdre la confiance qu’il a acquise auprès de ceux-ci.

4/ Ne pas reconnaître ses limites

Il faut avoir la bonne attitude de faire appel à des compétences dans votre équipe ou à l’extérieur sur un projet. La perfection et le culte de devoir tout gérer soi-même peuvent mener à un désastre ou à des retards considérables dans l’accomplissement de vos objectifs. Cela ne fera pas de vous une personne faible, bien au contraire, vous serez plus proche de vos collaborateurs.

5/ Ne pas être directif

Concentrer toutes les décisions vers vous ne peut que vous rendre autoritaire à un moment donné. Être trop directif peut susciter une frustration et augmenter le stress dans l’équipe que vous supervisez. Par ailleurs, la nature humaine n’apprécie guère d’être dirigé avec une trop grande autorité.

6/ Ne pas être réaliste

Un dirigeant doit voir les choses telles qu’elles sont et non pas chercher à estimer des données en sa possession dans le superlatif. Il faut tenir compte des faits, de la réalité pour les apprécier avec justesse. Cela exige aussi une écoute attentive de ses collaborateurs pour éviter de prendre des risques inutiles.

7/ Ne pas oser recadrer un collaborateur

Il ne faut pas hésiter à savoir montrer son autorité et interpeller un collaborateur qui aurait mal agit. L’objectif n’est pas de sanctionner inutilement, mais bel et bien de signaler un comportement dangereux ou qui pourrait nuire à la bonne cohésion de l’ensemble des équipes.

8/ Ne pas être soi-même un bon exemple

Si vous donnez des directives à vos collaborateurs, observez-les vous-même pour donner l’exemple. Si le travail doit débuter à 8h00, soyez à l’heure, voire même en avance. Ce sera une source de motivation pour votre équipe. Focalisez vos efforts pour être un modèle d’excellence et de réussite.

9/ Vouloir conserver pour soi ses connaissances

Un manager a forcément acquis de l’expérience au fil des années. Il doit transmettre ce savoir-faire à chaque membre de son équipe afin de l’aider à progresser et à fournir des résultats satisfaisants qu’on attend de lui. Partager le savoir permet de démultiplier le potentiel de chaque individu et ainsi de faire croître de façon conséquente la puissance d’une entreprise.

10/ Ne pas reconnaître le talent de ses collaborateurs ou le bon travail

Si vous êtes dans l’incapacité de détecter les talents de chacun des hommes et femmes sous vos ordres, il vous sera difficile d’attribuer des tâches bien précises en fonction de la compétence des membres de votre équipe. Il faut attribuer la bonne tâche à la bonne personne en entreprise.

Bonus: 3 erreurs de management supplémentaires

Astuce : la solution Organilog permet de mesurer avec précision le temps de travail, le nombre d’interventions, la qualité du travail via les photos et bien plus. Ainsi, les chiffres sont bien plus éloquent que votre simple jugement, qui peut être faussé par votre attachement pour certains.

Et pour vous ?

A partir de votre expérience, quels sont les mauvaises expériences que vous avez pu rencontrer au cours de votre expérience de management et que vous considérez comme une erreur à ne surtout pas reproduire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *