Comment réduire les délais de paiement pour ses interventions ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Vous vous demandez s’il est possible de réduire les délais de paiement entre le moment où vous terminez une prestation et le moment où vous êtes payés par le client ?
Comment réduire les délais de paiement pour ses interventions

C’est une question que beaucoup d’entreprises de services se demandent, c’est même une question à 11 milliards d’euros pour les PME françaises.

Bonne nouvelle, il existe de nombreuses solutions pour raccourcir les délais de paiement. ✨

Pourquoi réduire les délais de paiement ?

Pour les entreprises de services qui effectuent des prestations sur le terrain, le délai entre la date de fin de l’intervention et de celle de la bonne réception du paiement peut grandement varier. 

Réduire les délais de paiement est un objectif crucial pour les entreprises de maintenance, d’installation ou encore de dépannage.

Une récente étude de la banque de France montre qu’environ 20% des factures sont réglées plus de 60 jours après la prestation.

Ces délais forment de véritables trous dans la trésorerie d’une entreprise qui doit pourtant continuer de régler les fournisseurs et employés. 

Les retards de paiement représentent plus de 11 milliards de liquidités pour les PME françaises.

L’impact des retards de paiement pour les entreprises

Pour une entreprise de services, les retards de paiement peuvent véritablement freiner l’entreprise et même mettre en péril toute l’activité.

Selon les réponses à l’enquête de l’Observatoire des délais de paiement, voici les conséquences des retards de paiement pour les entreprises.

Une étude réalisée par la Banque de France pour le compte de la Capeb (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment) indique que les délais de règlement des fournisseurs en 2020 sont en moyenne de 48 jours pour les petites entreprises du BTP, alors que les délais de règlement des clients sont en moyenne de 64 jours de chiffre d’affaires, ce qui représente un retard en liquidité de 2 semaines. 😯

8 astuces pour réduire les délais de paiement

Que ce soit de la faute du client ou de votre entreprise, vous pouvez agir pour diminuer les délais de paiement et ainsi fluidifier votre entreprise.

Chaque petite action manuelle et allers-retours inutiles sont des petits grains de sable qui viennent ralentir votre entreprise. Remonter l’information sur papier, éditer la facture, envoyer la facture, recevoir le chèque et l’encaisser….

De très nombreuses actions peuvent ralentir les délais de paiements et l’une des plus effiace est la dématérialisation des devis et factures.

1. Envoyer les factures au plus tôt

Si vous utilisez encore le papier ou Excel, il sera bien plus rapide et efficace d’utiliser un logiciel dématérialisé. Une gestion papier est une véritable perte de temps qui participe à rallonger les délais de paiements, c’est tout l’inverse avec un logiciel moderne qui vous permet d’éditer et d’envoyer la facture le plus rapidement possible.

2. Détecter rapidement les anomalies

Des délais de paiement plus longs peuvent parfois s’expliquer par un mécontentement du client. 

Pour détecter et régler rapidement ces situations, envoyer des questionnaires de satisfaction permet non seulement d’améliorer vos processus mais aussi de détecter rapidement un litige pour le résoudre au plus vite et ainsi recevoir le paiement plus tôt.

3. Envoyer un rappel avant la date d’échéance

Un petit email de rappel quelques jours avant la date est un bon moyen d’accélérer les délais de paiements. Simple comme bonjour, et pourtant très efficace.

Cela peut tout à fait être automatisé avec des logiciels de gestion modernes comme Organilog, c’est également pour les relances des factures impayés.

4. Faciliter à ses clients le paiement des factures

Vous en êtes toujours à la signature papier et aux chèques ? Ça n’aide pas à accélérer les paiements, vous vous en doutez.

De nos jours il existe de nombreuses solutions de paiement en ligne, pour permettre à vos clients de régler leurs factures même depuis un simple téléphone.

Le saviez-vous ? Avec le logiciel de gestion d’interventions Organilog vous profitez de la signature en ligne et du paiement en ligne

5. Échelonner les paiements pour les projets importants

Pourquoi attendre la fin d’une longue intervention pour recevoir le paiement ? Avec les factures de situation vous pouvez échelonner les paiements selon l’avancée du projet ou des travaux. 

Les factures d’avancement sont de plus en plus populaires pour les entreprises de services car elles assurent un “cash flow” (flux de trésorerie) constant.

6. Dématérialiser ses documents

Si vous utilisez encore le papier ou Excel pour votre gestion, sachez que cela freine considérablement votre activité.

Prenons la remontée d’information par exemple, dans les années 80 les techniciens remplissaient les rapports d’interventions sur papier, puis en FIN de journée ils venaient tous déposer les rapports sur le coin d’un bureau. Un jour de perdu.

7. Ajouter des pénalités de retard

Ce n’est pas la solution la plus conviviale, mais elle reste efficace. Ajouter des pénalités de retard dès le devis permet de limiter les retards de paiement.

8. Rendre ses clients heureux !

Et oui, un client heureux c’est un client qui paie plus rapidement. Communiquez régulièrement et valorisez votre professionnalisme avec des outils modernes pour créer un vrai lien avec vos clients et leur donner aucune raison de retarder les paiements.

Le logiciel de gestion d'interventions le plus complet du marché

Organilog est un outil web qui permet de centraliser son activité au sein d’une interface unique. Planning, contrats, rapports d’interventions, facturation…

Articles récents

Restez informé sur la gestion d'interventions... ne manquez rien !

Recevez la newsletter de Organilog pour prendre de l’avance sur votre domaine.

Recevez les dernières actus

La gestion d'intervention évolue sans cesse

Rejoignez la newsletter pour ne rien manquer

Téléchargez gratuitement

Votre fiche d'intervention

Modèle de fiche d'intervention