Que doit mettre en place une entreprise en cas de canicule ?

Avec les fortes chaleurs, il faut pouvoir adapter son rythme de travail

Avec l’été et les fortes chaleurs le travail doit être adapté et aménagé de façon à prévenir les dangers liés au soleil et à la température. Avec un plan canicule qui prend de plus en plus d’ampleur en France, Organilog souhaite vous accompagner pour identifier les bonnes pratiques à adopter pour les travailleurs qui ont plutôt l’habitude d’intervenir à l’extérieur de l’entreprise.

Ce qu’il faut savoir sur le Plan National Canicule (PNC)

Le gouvernement a mis en place un plan adapté aux fortes chaleurs, en se basant sur plusieurs niveaux d’alerte :

  • Niveau 1 (veille saisonnière) : activé du 1er juin au 31 août
  • Niveau 2 (avertissement chaleur) : correspond à la vigilance jaune sur la carte météorologique
  • Niveau 3 (alerte canicule) : vigilance orange sur la carte météorologique. Ce niveau est activé par le préfet du département concerné
  • Niveau 4 (mobilisation maximale) : vigilance rouge, activité par le premier ministre au niveau national

Ce plan canicule en profite pour rappeler la responsabilité des employeurs auprès des travailleurs. Le code du travail stipule en effet que l’employeur doit « assurer la sécurité et protéger la santé des travailleurs de leurs établissements ». Dès lors, ceux-ci doivent être sensibilisés aux actions qu’ils doivent mettre en place pour protéger la santé des employés et aux recommandations qui assureraient des bonnes conditions de travail.

Liste des recommandations

Quelques bonnes pratiques peuvent être mises en place pour améliorer le confort de travail des collaborateurs qui travaillent en dehors de l’entreprise. Voici une liste non-exhaustive de recommandations pour ces utilisateurs qui ne bénéficient pas de locaux frais, mais bel et bien à distance :

  • Consulter les bulletins météo, plusieurs jours à l’avance pour savoir s’il est possible de repousser certains travaux à des périodes plus fraîches. Cela permet notamment de travailler en priorité dans des zones fraîches ou à l’ombre lorsqu’il y a de fortes chaleurs, ou par défaut, les chantiers qui bénéficient de locaux plus frais.
  • Les bulletins météo permettent par la même occasion de prévoir le nécessaire la veille, tel que :
    • Des bouteilles d’eau fraîches (3L au moins pour chaque employé). Les recommandations sont de l’ordre d’un verre d’eau toutes les 15 à 20min. Astuce : il est toujours bon de placer au moins l’une des bouteilles dans le congélateur pour garder les autres bouteilles bien fraîches et pour ne pas se retrouver avec de l’eau chaude en fin de journée
    • Une tenue vestimentaire adaptée (vêtements légers, amples et clairs)
    • Une protection pour la tête (astuce : pensez aux casquettes/chapeaux qui protègent également la nuque)
    • Un brumisateur ou vaporisateur d’eau
  • Organiser et adapter le rythme du travail pour s’adapter aux fortes chaleurs (exemple : repousser les tâches ardues aux heures les plus fraîches, alléger la charge de travail avec des cycles courts de travail/repos).
  • Prévoir les bons outils pour limiter le travail long et épuisant
  • S’assurer que l’équipement professionnel et les protections individuelles sont compatibles avec les fortes températures
  • Adapter les horaires de travail en préférant un début d’activité plus matinal et des pauses supplémentaires ou plus longues
  • Essayer d’effectuer les pauses dans des zones fraîches
  • Recommander aux employés de se surveiller mutuellement, afin qu’ils puissent déceler au plus tôt les signes précurseurs d’un coup de chaleur
  • Les véhicules peuvent être équipés pour limiter la chaleur, de : recharge de la climatisation (si applicable), pare-soleil, petit ventilateur à brancher sur l’allume cigare

D’une manière générale, toutes les petites astuces et bonnes pratiques qui permettent de réduire la température sont bonnes à prendre. Éloigner les appareils qui génèrent de la chaleur ou aérer l’intérieur des véhicules de travail lorsque l’air extérieur devient plus supportable sont des petites techniques à recommander à vos équipes.

Astuce : il existe des brumisateurs d’extérieur à moins de 50€ qui peuvent se brancher sur un robinet ou sur un tuyau d’arrosage. Ceci afin de se créer facilement une zone fraîche à l’extérieur.

Astuces canicule : adapter les heures de travail, bouteilles d'eau, casquette, pauses ... Cliquez pour tweeter

La chaleur dans le cadre d’une bonne santé

5 recommandations pour allier chaleur et bonne santé.

Planifier les interventions intelligemment avec votre outil de gestion

Le saviez-vous : Organilog peut afficher une vue satellite des adresses bénéficiant d’une géolocalisation. Dès lors, il est possible de connaître les chantiers qui bénéficient d’ombres ou d’un local frais à proximité. Le planning peut donc être adapté par rapport à la chaleur. Voici quelques idées qui permettraient d’améliorer le bien-être des équipes :

  • Les chantiers situés dans des zones en plein soleil peuvent être placés tôt le matin
  • Les interventions à proximité de zones commerciales peuvent être programmées aux alentours des heures du repas, de cette façon les collaborateurs pourront éventuellement bénéficier d’un centre commercial climatisé ou même acheter un repas frais en grande surface

En apprendre plus

Pour en savoir plus sur le sujet il est possible de se renseigner auprès des sites gouvernementaux officiels :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.